La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Öcalan et le PKK


Éditeur : Maisonneuve & Larose Date & Lieu : 2005, Paris
Préface : Pages : 424
Traduction : ISBN : 2-7068-1885-9
Langue : FrançaisFormat : 155x240 mm
Code FIKP : Liv. Fra. Cig. Oca. Thème : Politique

Présentation Table des Matières Introduction Identité PDF
Öcalan et le PKK


Öcalan et le PKK

Sabri Cigerli
Didier Le Saout

Maisonneuve & Larose


En s’engageant à partir de 1984 dans une guerre de «libération nationale» en Turquie, le Parti des travailleurs du Kurdistan (Partiya Kerkerén Kurdistan) se trouve immédiatement confronté à la répression des autorités turques. Au prix de plus de 30 000 victimes, dans ses rangs, chez les militaires turcs mais aussi parmi les civils, il parvient cependant à placer l’identité kurde au centre du débat en Turquie.

L’action du PKK s’inscrit dans les transformations à l’œuvre dans la région. Les Kurdes sont devenus une pièce maitresse de la recomposition de l'ordre régional ouverte par la guerre du Golfe en 1991. La mise en place dans le Kurdistan d’Irak d’une «zone d’autonomie» gérée par le PDK et l’UPK dans laquelle le PKK maintient ses combattants fait des organisations kurdes les principaux acteurs des changements en cours.

L'arrestation du leader du PKK, Abdullah Öcalan, le 16 février 1999 au Kenya, ou il s’était réfugié après avoir été contraint de quitter la Syrie, conduit à une suspension pour un temps de la lutte armée. Mais les attentats du 11 septembre 2001 ont pour effet d’intégrer le PKK sur les listes des organisations terroristes établies par le Département d’Etat américain et l’Union européenne. Dans ces nouvelles mutations de la question kurde, la recherche d’une solution devient d’autant plus cruciale que la Turquie s'engage dans des réformes qui intègrent notamment la reconnaissance de l’identité kurde en vue d’adhérer à l’Union européenne.

Pour répondre aux interrogations que partagent tous ceux qui veulent démêler l’écheveau de «l’imbroglio kurde», cet ouvrage fournit une analyse du fonctionnement du PKK, de l'autorité charismatique d’Abdullah Öcalan, de la place de la question kurde dans le débat européen ainsi que du nouvel ordre régional au Moyen-Orient.



Sabri Cigerli, chercheur, est spécialiste de La question kurde et de la Turquie. Il a publié «Les réfugiés kurdes d’Irak en Turquie» et «Les Kurdes et leur histoire».

Didier Le Saout, chargé de recherche à l'Institut Maghreb-Europe, enseigne la sociologie à l’Université de Paris 8. Il a codirigé l’ouvrage «Emeutes et mouvements sociaux au Maghreb».

 



Fondation-Institut kurde de Paris © 2017
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues