La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Syncretismes et Heresies Dans l’Orient Seldjoukide et Ottoman


Éditeur : Peeters Date & Lieu : 2005, Leuven
Préface : Pages : 228
Traduction : ISBN : 90-429-1549-8
Langue : FrançaisFormat : 160x240 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Vei. Syn. N° 1664Thème : Général

Présentation Table des Matières Introduction Identité PDF
Syncretismes et Heresies Dans l’Orient Seldjoukide et Ottoman


Syncretismes et Heresies Dans l’Orient Seldjoukide et Ottoman

Gilles Veinstein


Peeters


Dans son étude sur l’origine du terme « socialisme », Georges Goriely estimait que « normalement, il existe peu de mots dont la définition soit plus claire, exige moins de surchage intellectuelle que les adjectifs en -iste et les substantifs en -isme. Ils constituent une des formes les plus aisées, les plus élémentaires et les moins mystérieuses de dérivation. Tout le monde sait que cela signifie “partisan de”. Qu’un rationaliste est partisan de la raison, qu’un nationaliste est partisan de la nation, qu’un surréaliste veut accéder au surréel, etc. »1 1 2. En fait, comme le reconnaît Goriely lui-même dans la suite de son analyse portant sur le contexte contre-révolutionnaire du milieu du XIXe siècle européen, ni l’origine du concept « socialiste » n’est claire, ni son usage qui va du social au politique, ou bien qui oppose le social au politique. Les concepts classificatoires à contenu religieux ou doctrinal partagent largement les aléas du terme « socialiste ».
Ils sont généralement commodes, même si leur sens peut apparaître flou. En principe, ils sont neutres, c’est-à-dire qu’ils ne comportent pas de jugement de valeur, mais ils ont été souvent ou sont parfois dépréciatifs. Un bon exemple de cet état de choses est fourni par l’article « Turcs ...



Fondation-Institut kurde de Paris © 2019
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues