La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Conférence Internationale de Paris


Éditeur : FIKP Date & Lieu : 1989, Paris
Préface : Institut kurde Pages : 206
Traduction : ISBN : 2-908416-04-2
Langue : FrançaisFormat : 160x240 mm
Code FIKP : Liv. Fra. 2184 Thème : Politique

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Conférence Internationale de Paris


Conférence Internationale de Paris,
14-15 octobre 1989
Les Kurdes: Droits de l'homme et identité culturelle

"Le combat tragique du peuple kurde qui dure depuis si longtemps prend sa source dans le principe du droit à l'autodétermination des peuples et c'est pourquoi il est juste.

J'appelle les gouvernements, les organisations et les citoyens de tous les pays ainsi que les organisations internationales à tenir compte, dans leurs relations avec les pays oú vivent les kurdes, de la politique réelle que les dirigeants de ces pays mènent envers les kurdes. Aucune manifestation de cruauté, aucune injusticè nationale et sociale, aucune atteinte aux droits de l'homme et aucun génocide ne doit rester inaperçu et sans conséquences pour les pays qui l'ont permis."

Andreï SAKHAROV


AVANT-PROPOS

Les 14 et 15 octobre 1989, l'Institut Kurde de Paris a organisé, avec le concours de la Fondation France-Libertés, une Conférence internationale sur le thème «Les Kurdes : droits de l'homme et identité culturelle » au Centre de conférences internationales de l'avenue Kléber. 240 personnalités et 85 journalistes venus de 32 pays de l'Europe de l'Ouest et de l'Est, des Etats-Unis, du Proche Orient, d'Afrique du Nord, d'Asie et d'Australie ont participé à ces deux journées destinées à faire le point sur le sort du peuple kurde et à réfléchir en commun aux moyens de sensibiliser davantage l'opinion publique internationale à cette question.

Parmi les personnalités présentes : Mmes Danielle MITTERRAND, Elena BONNER, Ann CLWYD, parlementaire britannique, membre du Shadow Cabinet travailliste, Georgina DUFOIX, ancien ministre des affaires sociales et Jeri LABER, directrice de Helsinki Watch, MM. Bernard KOUCHNER, Secrétaire d'Etat à l'Action humanitaire, Hocine AIT-AHMED, ancien ministre algérien, Lord AVEBURY, président du Parliamantary Human Rights Croup britannique, Claiborne PELL, président de la Commission des Affaires Etrangères du Sénat américain, Peter GALBRAITH, membre de cette même commission, William EAGLETON, ambassadeur des EtatsUnis, Thomas HAMMARBERG, ancien président d'Amnesty International et directeur de Save The Children, les professeurs René-Jean DUPUY, Collège de France, Alexandre MINKOWSKI, Maxime RODINSON ainsi que de nombreux écrivains, universitaires, parlementaires, représentants des organisations de défense des droits de l'homme. (cf. annexe 1 liste des participants). L'ancien chancelier autrichien Bruno KREISKY et l'académicien soviétique Andreï SAKHAROV qui, pour des raisons de santé, n'ont pu se rendre à Paris, ont adressé des messages de solidarité. Madame Catherine LALUMIERE, secrétaire générale du Conseil de l'Europe, et MM. Willy BRANDT, Edward KENNEDY, Giovanni SPADOLINI, Président du Sénat italien, ont également envoyé des messages de sympathie à la Conférence.

Côté kurde, outre les personnalités indépendantes, toutes les formations politiques du Kurdistan et les principales organisations de la diaspora étaient représentées, la plupart du temps au plus haut niveau. (cf. annexe 1 liste des participants). Bravant l'interdiction formelle de se rendre à Paris qui leur avait été signifiée par leur parti, 8 parlementaires kurdes de Turquie sont venus assister à la Conférence et l'un d'eux, Ibrahim AKSOY, député de Malatya, a présenté la situation actuelle des Kurdes en Turquie. De même, pour la première fois, l'URSS a autorisé une délégation des Kurdes soviétiques, conduite par l'académicien Nadir NADIROV, à prendre part à une réunion pan-kurde.

Le fait de réunir dans la même salle autant de personnalités étrangères et kurdes d'horizons politiques et culturels si divers constituait en soi un événement très important. De mémoire de Kurde, on n'avait jamais rassemblé des dirigeants politiques et des intellectuels provenant de toutes les parties du Kurdistan pour débattre d'une question. Pour nombre de Kurdes et d'observateurs, l'essentiel était là : par delà les clivages et divergences, les Kurdes étaient capables de se rassembler pour discuter des problèmes qui les concernaient tous : défense des droits de l'homme et de leur identité culturelle menacée. La présence de nombreuses personnalités étrangères montrait qu'on était en train de briser enfin le mur du silence qui depuis des décennies entoure le drame kurde, que le moment était venu de sortir la question kurde du ghetto proche-oriental et de l'internationaliser.

Outre un large écho médiatique, particulièrement bien venu à un moment où le drame kurde semblait somber dans l'oubli, la Conférence a eu, pendant plusieurs mois, des répercussions politiques considérables dans des pays comme la Turquie et l'Irak. Elle a constitué également une étape majeure dans la voie de l'internationalisation de la question kurde, suscitant un débat au Congrès américain, une conférence à Moscou et de nombreuses autres initiatives.

Après avoir consacré un numéro spécial de 176 pages, du Bulletin de liaison et d'information de l'Institut Kurde à l'impact de cette Conférence sur l'opinion publique et dans les médias, à la réaction des Etats et de la presse du Proche-Orient, nous publions dans ce volume, les actes de la Conférence. Hormis les interventions orales dans le cadre du débat, deux exposés dont les auteurs ne souhaitaient pas la publication et les brefs télégrammes ou messages de sympathie, toutes les contributions présentées ou adressées à la Conférence figurent dans le présent recueil.

Nous tenons à exprimer notre gratitude à la Fondation France-Libertés, au Secrétariat d'Etat à l'Action humanitaire et au Ministère français des Affaires Etrangères pour l'aide et l'assistance qu'ils ont bien voulu apporter à l'organisation de cette conférence. Nous remercions également toutes les personnalités qui par leur présence, leur témoignage ou leur message ont contribué au rayonnement de la conférence.

Institut kurde de Paris




Fondation-Institut kurde de Paris © 2017
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues