La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Les Assyro-Chaldéens


Auteur : Herman Teule
Éditeur : Brepols Date & Lieu : 2008, Turnhout
Préface : Pages : 240
Traduction : ISBN : 978-2-503-52825-0
Langue : FrançaisFormat : 125x190 mm
Code FIKP : Liv. Fra. Teu. Ass. 1260Thème : Religion

Présentation Table des Matières Introduction Identité PDF
Les Assyro-Chaldéens


Les Assyro-Chaldéens

Herman Teule

Éditions Brepols

La communauté assyro-chaldéenne, ignorée des grands médias, réclame sa place dans l'Irak moderne et revendique l'héritage des prestigieux peuples anciens de ce pays, Assyriens et Chaldéens. Née en dehors et à l'Orient de l'empire romain, implantée dans l'empire perse, l'Eglise de Mésopotamie fut longtemps appelée "nestorienne", parce qu'elle refusa progressivement, au 5es., de reconnaître le concile d'Ephèse (431), qui avait condamné le patriarche de Constantinople Nestorius et sa christologie très centrée sur la distinction entre la nature humaine et la nature divine de Jésus. De tradition syriaque (araméenne), cette Eglise a connu un extraordinaire élan missionnaire au Moyen Age, couvrant toute l'Asie d'un maillage étonnant de diocèses. Résidant à Bagdad, dans l'entourage du calife de l'Islam, le patriarche de cette Eglise de l'Orient étendait son autorité sur un territoire immense, allant de la péninsule arabique aux confins de la Chine. Au 14e siècle, l'islamisation des mongols, qui avaient anéanti le califat dès 1258, et l'avènement de la dynastie xénophobe des Ming en Chine ruinèrent ce réseau missionnaire. Les Assyro-chaldéens se replièrent dans le Kurdistan irakien ou turc, devenant peu à peu un petit reste à l'identité tribale très marquée. En 1553, une part importante d'entre eux formèrent une Eglise en communion avec Rome, l'Eglise dite "chaldéenne", aujourd'hui majoritaire chez les chrétiens d'Irak. En 1915, les Assyro-chaldéens de Turquie (Hakkari) furent exterminés comme leurs voisins arméniens et syriaques, tandis que ceux d'Irak subirent en 1933 des massacres qui forcèrent le patriarche assyrien à s'exiler aux États-Unis. Pratiquement éliminée en Iran et en Turquie, la communauté assyro-chaldéenne est toujours bien vivante en Irak, quoiqu'elle éprouve dramatiquement les malheurs rencontrés par ce pays; elle compte également une importante diaspora aux quatre coins du monde, notamment aux États-Unis, en France, en Belgique et aux Pays-Bas.



Herman Teule, professeur aux Universités de Nimègue et de Louvain et directeur de l'Institut voor Oosters Christendom, Herman G. B. Teule est un des meilleurs connaisseurs de la tradition syriaque orientale des Assyro-Chaldéens mais aussi des réalités contemporaines de cette communauté qu'il fréquente tant en diaspora que lors de nombreux séjours au Moyen-Orient.

 



Fondation-Institut kurde de Paris © 2021
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues