La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Techniques des nomades baxtyâri d'Iran


Éditeur : Maison des sciences de l’homme Date & Lieu : 1981, Paris
Préface : Pages : 276
Traduction : ISBN : 2 901725 30 9
Langue : FrançaisFormat : 150x230 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Dig. Tec. N° 407Thème : Sociologie

Présentation Table des Matières Introduction Identité PDF
Techniques des nomades baxtyâri d'Iran


Techniques des nomades baxtyâri d'Iran

Jean-Pierre Digard

Maison des sciences de l’homme

Dans ce livre, premier volet d’une étude ethnologique complète des Baxtyâri, pasteurs nomades des montagnes du sud-ouest de l’Iran, les techniques de cette tribu sont systématiquement inventoriées et classées, suivant la méthode définie par André Leroi-Gourhan, en techniques d’acquisition (élevage, agriculture, cueillette, etc.), techniques de fabrication (tissage surtout), techniques de transport (équitation, etc.) et techniques de consommation (habitation, alimentation, vêtement). La description est assortie de très nombreuses figures et photographies ainsi que, le cas échéant, de données chiffrées sur l’efficacité et/ou le rendement des différentes techniques.
Ce travail est conçu, en effet, comme une introduction à une étude d’anthropologie économique et sociale des Baxtyâri actuellement en préparation. L’auteur s’est donc efforcé de ne pas pratiquer une technologie désincarnée qui masquerait les hommes et leurs préoccupations, une anthropologie culturelle derrière laquelle disparaîtraient la société et ses contradictions internes : les différents degrés d’approfondissement de l’analyse technologique font notamment apparaître plusieurs «niveaux de culture» correspondant, les uns aux éléments de culture que tous les Baxtyâri se reconnaissent en commun, les autres aux éléments qui permettent de distinguer, par exemple, un chef (xân, «khan») d’un simple nomade (lor) (cf. la notion de culture de classe). D’autres conclusions, concernant division du travail et organisation sociale, nomadisme et histoire, etc., se dégagent également de ce travail, qui constitue ainsi l’étude la plus approfondie dont on dispose à ce jour sur la « culture matérielle » d’une tribu nomade du Moyen-Orient.


Jean-Pierre Digard est chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique où il dirige la Recherche coopérative sur programme n° 586 (Iran contemporain), et chargé de conférences (Anthropologie et ethnologie du Moyen-Orient iranien) à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Il est en outre membre de l’Equipe écologie et anthropologie des sociétés pastorales de la Fondation de la Maison des sciences de l’homme.



Fondation-Institut kurde de Paris © 2020
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues