La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Pérégrination en Terre Sainte et au Proche Orient


Éditeur : Honoré Champion Date & Lieu : 1997, Paris
Préface : Pages : 272
Traduction : René Kappler ISBN : 2-85203-632-0
Langue : FrançaisFormat : 145x215 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Lat. Mon. Per. N° 2048Thème : Général

Présentation Table des Matières Introduction Identité PDF
Pérégrination en Terre Sainte et au Proche Orient


Pérégrination en Terre Sainte et au Proche Orient

Riccold de Monte Croce


Honoré Champion


En 1288 débarque à Saint-Jean d’Acre Riccoldo da Monte Croce, missionnaire dominicain de Florence, du couvent de Sainte-Marie-Nouvelle.
C’est à Baghdad qu’il apprend, trois ans plus tard, la chute de Saint-Jean d’Acre (18 mai 1291), le massacre de trente de ses frères et du patriarche Nicolas. Il voit affluer sur le marché de Baghdad les survivants promis à la servitude. Il y achète un psautier, et même une tunique de son …, transpercée et auréolée de sang. Angoisse profonde, scandale pour la foi et tentation du désespoir qu’il exprime et conjure dans d’admirables « Lettres à l’Eglise triomphante... Commentatorie de perditione Acconis ».
Histoire sanglante, sur fond de désastre. Le Royaume latin de Terre sainte s’effondre, mais la mission de Riccold n’est pas de soutenir cet empire par les armes, elle est de conquérir et de sauver des âmes.
Le Liber Peregrinationis en est le témoignage. Quelques mois en Terre sainte, les pas dans les pas du Christ, pour confirmer sa vocation de « pêcheur d’hommes », puis Riccold s’enfonce au cœur de l’Orient. Dix ans durant il vivra sous la suzeraineté des Mongols, les « Tartares » ; il découvre et note l’étonnante diversité des peuples, des rites, des croyances, des mœurs, le contraste entre barbarie et humanité. Il apprend l’arabe, et le voici à même de prêcher et de discuter de théologie avec les chrétiens d’Orient, Jacobites et Nestoriens, et surtout, à Baghdad, qui malgré la chute du Califat, est resté le cœur de l’Islam, de rencontrer longuement de savants docteurs musulmans, d’admirer la perfection de leurs mœurs, et d’entreprendre une réfutation en règle du Coran.
Tout cela, le Liber Peregrinationis le raconte avec passion ; les rencontres, les expériences, les incidents, les épreuves, tout prend vie dans ce récit, riche témoignage et document inestimable.
Ni les Lettres ni la Pérégrination n’étaient jusqu’à présent accessibles au lecteur français. Pour la Pérégrination, nous éditons également le texte latin, d’après un manuscrit exceptionnel, inédit, annoté de la main même de Riccold.



Fondation-Institut kurde de Paris © 2022
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues