La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

L'âme des Kurdes à la lumière de leur folklore


Auteur : Multimedia
Éditeur : Cahiers de l'est Date & Lieu : 1946, Paris
Préface : Pages : 58
Traduction : ISBN :
Langue : FrançaisFormat : 145x210 mm
Code FIKP : Liv. Fr. Lp. Gen. 92Thème : Général

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
L'âme des Kurdes à la lumière de leur folklore

L'âme des Kurdes à la lumière de leur folklore

Thomas Bois

Les cahiers de l'est

Le Kurdistan à vol d'oiseau

Le Kurdistan cette Pologne du Moyen-Orient se trouve partagé entre la Turquie où vivent 3.800.000 Kurdes, l'Iran où ils sont 3 millions et l'Irak qui en abrite 1 million. Ceux qui habitent la Syrie se répartissent au Nord d'Alep et dans la Haute-Djézireh. Enfin, la Russie compte 160.000 Kurdes dans la république soviétique d'Azerbeidjan.

Le Kurdistan est un beau pays. Les Britanniques nombreux qui, à des titres divers, l'ont parcouru en tous sens depuis de longues années, car rien de ce qui est humain ne leur est étranger et la chanson du pétrole, elle aussi, a son charme disent volontiers qu'il rappelle l'Ecosse (2) par ses hautes montagnes qui atteignent parfois 4.000 mètres et par ses vallées verdoyantes où serpentent des rivières poissonneuses...



INTRODUCTION (1)

Le Kurdistan à vol d'oiseau

Le Kurdistan cette Pologne du Moyen-Orient se trouve partagé entre la Turquie où vivent 3.800.000 Kurdes, l'Iran où ils sont 3 millions et l'Irak qui en abrite 1 million. Ceux qui habitent la Syrie se répartissent au Nord d'Alep et dans la Haute-Djézireh. Enfin, la Russie compte 160.000 Kurdes dans la république soviétique d'Azerbeidjan.

Le Kurdistan est un beau pays. Les Britanniques nombreux qui, à des titres divers, l'ont parcouru en tous sens depuis de longues années, car rien de ce qui est humain ne leur est étranger et la chanson du pétrole, elle aussi, a son charme disent volontiers qu'il rappelle l'Ecosse (2) par ses hautes montagnes qui atteignent parfois 4.000 mètres et par ses vallées verdoyantes où serpentent des rivières poissonneuses. Pays pittoresque, aux sites sauvages, où les escalades fatigantes de rochers à pic sont compensées par la vue de couchers de soleil féeriques, par la fraîcheur de cascades gigantesques, par le chant de milliers d'oiseaux qui hantent ses bosquets, par la saveur des fruits de toutes espèces de ses innombrables jardins. Mais pays rude aussi car, après les neiges d'un hiver qui se prolonge de six à huit mois, il y faut supporter, en été, des chaleurs torrides qui dépassent 30 et même 40 degrés dans les plaines encaissées (3). Parfois, le spectacle qui s'étale aux regards fait songer à la Suisse: il n'y manque que le confort moderne... mais il y manque, et combien !

La nature du pays se reflète, comme on peut s'y attendre, dans le peuple qui l'habite. De race aryenne non sémite, les Kurdes sont ordinairement des gaillards solides, montagnards et bergers pour la plupart, les uns sédentaires, les autres nomades, menant une vie toujours simple, souvent dure, parfois farouche.

Certes, je n'ai pas l'intention, ni la prétention, de faire en quelques pages l'histoire de ce peuple déjà célèbre dès l'Antiquité, puisque Xénophon, dans son Anabase (IVème siècle avant J.-C), raconte les difficultés des Dix-Mille, en leur fameuse retraite, quand ils eurent affaire aux Carduques, qui sont les ancêtres des Kurdes d'aujourd'hui. Le noble Saladin (1137-1193) qui, lors des Croisades, combattit Richard Cœur-de-lion (†-1199), était un prince kurde. Kérim-Khan, fondateur de la dynastie des Zends (1747-1794), appelé le «Titus de le Perse», était kurde lui aussi. En 1847, les Turcs durent faire appel à la stratégie du général prussien de. Moltke pour venir à bout du dernier prince kurde indépendant, l'illustre Bédir-Khan. J'arrête ici cette liste, mais il serait facile de l'allonger en relevant, au fil des siècles, les noms des Kurdes qui s'illustrèrent dans la politique, la guerre ou la littérature, et en citant, pour l'époque actuelle, tels ministres d'Irak ou de Syrie (4).

Statistiques et Troubadours

Je laisserai de côté l'aspect politique de la question pour étudier, tout simplement, l'âme, le caractère de ce peuplé de 8.000.000 d'êtres aussi nombreux que les Belges et cela, par l'intérieur, si je puis m'exprimer de la sorte, car c'est à la lumière de leur folklore que je voudrais illustrer cette étude. Je ne m'attarderai guère à considérer la géologie des lieux et à énumérer montagnes et rivières. Qu'on ne s'attende pas à de minutieuses statistiques sur les importations et les exportations. Je raconterai plus d'histoires que je ne parlerai d'Histoire; je citerai moins de chiffres que de proverbes, moins d'archives que de légendes; car j'ai négligé les sources des historiens et des géographes pour puiser largement chez les conteurs et les chansonniers, les «dengbêj», les «çîrokbêj», les «stranvan», ceux que certains ont appelés les «troubadours» des tribus (5).

(1) La plupart des éléments de ce travail ont été empruntés aux revues kurdes publiées à Damas: Hàwar, depuis 1932; Ronahi depuis 1942, et du journal Roja nû, publié à Beyrouth, 1943. On trouvera beaucoup d'anecdotes dans A. M. Hamilton, Road through Kurdistan (London, 4th éd. 1945, p. 256).

(2) Art. Kurdistan, in Akhbar-el-Harb, no. 53 (29 janv. 1944), trad. in Ronahî, no. 23, p. 456. Cf. aussi Rondot: Les Tribus montagnardes de l'Asie antérieure. Quelques aspects sociaux des populations kurdes et assyriennes, in Bull. Et. Or. (Damas, 1935, T. VI, p. 1-50)

(3) Newin: Le nombre des repas chez les Kurdes, In Hawar, no 13. p. 200.

(4) Les Barazi de Hama (Cf. Lescotr Une enquête sur les Yézidis de Syrie, Beyrouth, 1938, p. 109, note 4 et Adib Muawwad: El Akrâd fi Lubnan wa Suriya (en arabe), Beyrouth, American Press, 1945, p. '19) seraient d'origine kurde. De même Noury Pacha Said, Premier Ministfre d'Irak.

(5) Dr. A. Brunel: Troubadours kurdes, in Revue du Caire, déc. 1942, p. 129-131. Cf. Celadet AU Bedir-Xan: Le Folklore kurde, no. 4, in Hawar, no. 4, p. 54.




Fondation-Institut kurde de Paris © 2022
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues