La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Le problème de l'unification de la langue kurde


Auteur : Pierre Rondot Multimedia
Éditeur : Paul Geuthner Date & Lieu : 1936, Paris
Préface : Pages : 16
Traduction : ISBN :
Langue : FrançaisFormat : 195x235 mm
Code FIKP : Liv. Fr.Thème : Linguistique

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Le problème de l'unification de la langue kurde

Le problème de l'unification de la langue kurde

Pierre Rondot

Paul Geuthner


L'exploration détaillée d.es différents parlers kurdes est, à l'heure actuelle, à peine amorcée. On sait toutefois que, si leur nombre est considérable, leurs divergences sont souvent minimes, en sorte que ces multiples parlers peuvent pratiquement se ramener à un nombre restreint de dialectes bien caractérisés. De plus, certains de ces dialectes, comme le Zaza, sont utilisés dans une aire très réduite et par très peu de sujets, et ne servent pour ainsi dire pas à l'expression littéraire. La langue kurde, finalement, apparait donc comme ...



LE PROBLEME DE L'UNIFICATION DE LA LANGUE KURDE


L'exploration détaillée d.es différents parlers kurdes est, à l'heure actuelle, à peine amorcée. On sait toutefois que, si leur nombre est considérable, leurs divergences sont souvent minimes, en sorte que ces multiples parlers peuvent pratiquement se ramener à un nombre restreint de dialectes bien caractérisés. De plus, certains de ces dialectes, comme le Zaza, sont utilisés dans une aire très réduite et par très peu de sujets, et ne servent pour ainsi dire pas à l'expression littéraire. La langue kurde, finalement, apparait donc comme divisée en deux dialectes principaux, kurmancî (kurde du Nord) et sorî (kurde du Sud). La grande majorité des Kurdes emploient l'un ou l'autre de ces dialectes, seuls véritablement consacrés par l'usage littéraire (1).

Cette dualité linguistique, qui se superpose pour les Kurdes à tant d'autres facteurs de division: oblige les lettrés kurdes qui veulent connaitre et exploiter toutes les ressources littéraires de leur langue à se familiariser avec les deux dialectes; elle réduit encore l'aire d'utilisation des rares ouvrages édités dans l'un ou l'autre des dialectes et constitue donc un obstacle de plus à la pénétration de l'instruction dans les masses illettrées. Le problème de l'unification de la langue se pose donc d'une façon pressante pour les lettrés kurdes soucieux du développement de leur culture nationale. Nous avons voir, cependant, qu'il est bien loin d'être résolu.

.....

(1) Les noms kurdes cités dans cet article, imprimés en italique, sont transcrits selon l'alphabet de la revue Hawar.




Fondation-Institut kurde de Paris © 2021
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues