La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Géostratégiques, n°6 ; Quel Avenir Pour Le Moyen Orient ?


Éditeur : IIES Date & Lieu : 2005, Paris
Préface : Pages : 194
Traduction : ISBN :
Langue : FrançaisFormat : 150x210 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Ras. Que. N°918Thème : Général

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Géostratégiques, n°6 ; Quel Avenir Pour Le Moyen Orient ?

Géostratégiques, n°6
Quel Avenir Pour Le Moyen Orient ?

Ali Rastbeen

IIES


La civilisation a une durée inférieure à dix mille ans. Cette période semble longue par rapport à la durée de vie des hommes mais ne représente pas grand chose par rapport à la durée d'existence de l'homme sur terre qui dépasse cent mille années et celle de l'apparition de la vie sur terre, supérieur à plusieurs millions d'années. L'accélération du mouvement de l'évolution de l'homme durant ces derniers siècles est plus rapide que celui qu'il a connu pendant plus de cent mille années.

Dans le processus de la conquête de la nature, l'homme dans sa recherche a dépassé les limites de la terre et tente de comprendre les lois de la création. Mais cet homme si curieux, lorsqu'il s'agit d'examiner ses relations avec la société dans laquelle il vit et avec l'humanité dans son ensemble, traverse sa période d'enfance.

Bien que le moteur de la conquête de la nature par l'homme réside dans son caractère de curiosité et de domination, à l'échelle des relations sociales et individuelles, ces caractères ont caractérisé les destructions qui constituer l’une part de son histoire. En ce qui concerne le passé, les destructions, la volonté d'agression ...



EDITORIAL


Lorsque nous avions publié le numéro 5, nous pensions que tous nos espoirs étaient comblés. Mais, on sait heureux celui qui sait ce qui lui arrivera « demain » : il agira avec prudence et sagesse, et de manière avisée !
Notre premier tour de piste se termine avec la consolidation de notre projet initial d'apporter notre pierre à la construction de la recherche universitaire et à la réflexion géostratégique qui est une science de la défense des hommes et des cultures de civilisations.

Le Conseil scientifique de notre revue a décidé d'établir une parution trimestrielle et a choisi de consacrer ce numéro à la question « Quel avenir pour le Moyen Orient ? ». Le dossier du numéro 7 devrait traiter du sujet « L'Irak et ses voisins » et le numéro 8 étudiera la politique américaine au Moyen Orient. Quant au numéro 9, il abordera la politique européenne au Moyen Orient.

Le numéro que vous avez entre les mains est particulièrement riche, et le fruit d'une activité brûlante. Interviennent ainsi des personnalités reconnues, des spécialistes célèbres, ainsi que des chercheurs respectés qui tout au long de leuis communications ont eu toute latitude pour exprimer leur point de vue autorisé. Au cœur de la thématique de l'avenir du Moyen-Orient les questions suivantes ont été plus particulièrement développées :

Le Moyen-Orient comme espace géographique et géopolitique : cette région a été le berceau de la majeure partie de notre humanité contemporaine : écritures, textes juridiques, syncrétismes religieux... ont été découverts et étudiés par d'innombrables spécialistes. Le Moyer-orient, comme carrefour entre les trois continents asiatique, africain et européen, n'a cessé, d'autre part, de connaître des révolutions territoriales, au moins depuis deux siècles. Une série de pays y sont sources de conflits religieux ou économiques, ce qui confère au Moyer-Orient le statut d'espace géographique particulièrement instable.
L'avenir de l'Égypte : ce pays, à l'histoire multiculturelle (pharaonique ; méditerranéenne et arabe) connaît une solidarité avec l'Umma musulmane mais pas d'identité commune. De plus, ce pays, confronté depuis longtemps à une crise économique, politique, religieuse et sociale et se donnant pourtant une image de « crocodile » coriace, est confronté au risque de la marginalisation sur la scène internationale.

Les déstructurations au Moyen-Orient : Une série d'interrogations ne rencontrent à ce sujet que des réponses difficiles. Les guerres israélo-arabes ont-elles été favorables à l'État d'Israël ? A quoi servert politiquement et stratégiquement les guerres irako-américaines ? Jusqu'où va aller la prolifération d'armes de destruction massive aux mains d'États appelés « voyous » par les Américains ? Comment pouvoir analyser en un tout une aire géopolitique aussi vaste et hétérogène ?

Toutes ces questions appellent des réponses militaires, économiques et religieuses, telle une véritable philosophie de la stratégie.

La guerre du pétrole : dès leurs origines, toutes les civilisations ont connu l'importance du feu et la nécessité de développer cette énergie. Se posent donc, depuis toujours, une série de problèmes de critères concernant son origine géographique, sa rentabilité, le savoir-faire des techniciens, le stockage et le transport tandis que se développent les besoins de l'actuelle société technologique, sans oublier la peur de son épuisement. Un enjeu vital est donc actuel : lutter contre la pénurie et pour la répartition du pétrole, en particulier. Des conflits dans des zones d'affrontement déterminées par les gisements pétroliers sont à prévoir, au moins durant ce siècle.

Les perspectives pétrolières et l'Orient : cette région a une importance considérable dans l'approvisionnement énergétique du monde et il convient donc d'étudier les rapports entre acheteurs et fournisseurs de la production en considérant le fait qu'une hausse des prix risque sûrement de se développer en raison des investissements indispensables. Il faut tenir compte également des instabilités politiques dans cette région et du renforcement de la part de marché de l'OPEP et des pays d'Orient. On peut donc retenir l'attente de l'Agence internationale pour l'énergie : « la sécurité énergétique dans un monde dangereux ».

Les économies du Moyen-Orient marquées par la malédiction de la rente pétrolière : L'opinion publique commence seulement à s'intéresser au rôle dévastateur joué au Moyen-Orient par la rente pétrolière et également celle du gaz. Une relation malsaine s'établit entre l'économie et les groupes politiques au pouvoir qui utilisent à leur gré les ressources financières. Dans le nouvel ordre mondial, il paraît indispensable de lutter contre cette politique obsolète et inadaptée aux structures démocratiques.

Le Grand Moyen-Orient et les défis socio-culturels : Malgré les ressources dues au pétrole, cette région souffre d'analphabétisme, de chômage, etc. sans oublier la marginalisation des femmes. Une approche des valeurs occidentales peut aller du « dialogue des cultures » au « choc des civilisations ». Il est indiscutable que cette région se trouve face à deux défis : modernisation et évolution vers la démocratie. La réponse ne peut être positive que si les pays de la région suivent rapidement le mouvement de l'histoire.

Les enjeux géostratégiques dans le grand Moyen-Orient et le Centre asiatique : Dans ce domaine, l'influence des attentats du 11 septembre a été fondamentale avec le développement de l'engagement militaire des États-Unis contre le terrorisme dans cette région, d'une part et l'éventualité d'un conflit entre l'Inde et le Pakistan de l'autre. On observe donc la nécessité, pour les Américains, de protéger leurs intérêts vitaux dans ce continent et de développer un interventionnisme pour faire de l'Inde un gendarme régional face à la Chine. De leur côté, beaucoup d'États, surtout en Europe, n'acceptent pas cette « politique du gazoduc ».

Israël parmi ses voisins arabes immédiats : l'échec du plan de partage de la Palestine structure l'histoire de la région depuis des dizaines d'années, avec des conflits continuels dans le Moyen-Orient. Les incertitudes demeurent face aux diplomaties américaine et égyptienne en particulier, tandis que la disparition de Yasser Arafat ne permet pas de mesurer le chemin qui reste à parcourir. Quant à Israël, peut-il redéfinir son identité entre intégrisme et nationalisme ?

La pensée politique musulmane contemporaine : Le dix-neuvième siécle a vu se développer tout un courant intellectuel de luttes contre ta décadence de l'arabe et pour des plans audacieux de modernisation. On a assisté, peu à peu, à une volonté d'adhésion au système démocratique avec ses valeurs bien comprises -sens de la communauté, égalité, justice sociale…, le tout abandonnant les modèles stéréotypés et les scolastiques périmées. Toute une tradition française a également influencé ce nombreuses personnes, souvent formées à la Sorbonne.

La théorie de l'ingénierie démocratique et son application au processus de paix israélo-palestinien : Il s'agit d'une démarche scientifique originale visant à mettre en œuvre les meilleurs moyens pour organiser un processus démocratique de négociation. Elle pourrait s'appliquer, en particulier, à la création d'une paix durable dans le monde palestinien et avoir des effets positifs dans les rapports entre civilisations.

L'impact de la guerre en Irak : Une analyse intéressante montrant que l'antiaméricanisme qui se développe actuellement dans les pays musulmans constitue aussi un mode de contestation des gouvernements en place, considérés comme alliés des « forces du mal ». C'est également un thème mobilisateur pour les islamistes, dont l'influence diminue, surtout en Algérie.
L'instabilité actuelle et le maintien de la paix dans le Caucase : l'embrasement politique et militaire dans cette région ne doit pas occulter le retour de la rivalité entre Moscou et Washington, malgré les relations plus ou moins vagues entre les présidents Bush et Poutine, sans oublier l'énorme corruption régnant dans cette région. Des solutions devraient rapidement être trouvées au niveau international, en tenant compte du fait que la présence russe est ancienne dans le Caucase.

Bonne lecture !

Ali Rasbeen



Vers l'Etat unique mondial !

par Ali Rastbeen


La civilisation a une durée inférieure à dix mille ans. Cette période semble longue par rapport à la durée de vie des hommes mais ne représente pas grand chose par rapport à la durée d'existence de l'homme sur terre qui dépasse cent mille années et celle de l'apparition de la vie sur terre, supérieur à plusieurs millions d'années. L'accélération du mouvement de l'évolution de l'homme durant ces derniers siècles est plus rapide que celui qu'il a connu pendant plus de cent mille années.

Dans le processus de la conquête de la nature, l'homme dans sa recherche a dépassé les limites de la terre et tente de comprendre les lois de la création. Mais cet homme si curieux, lorsqu'il s'agit d'examiner ses relations avec la société dans laquelle il vit et avec l'humanité dans son ensemble, traverse sa période d'enfance.

Bien que le moteur de la conquête de la nature par l'homme réside dans son caractère de curiosité et de domination, à l'échelle des relations sociales et individuelles, ces caractères ont caractérisé les destructions qui constituer l’une part de son histoire. En ce qui concerne le passé, les destructions, la volonté d'agression et de domination de l'homme font partie de l'histoire.

Cependant, l'humanité des deux dernières décennies est responsable de toutes les catastrophes survenues au cours de cette période et doit réfléchir sur les décisions à prendre en vue d'éviter les dangers qui la menacent, en particulier parce que le monde actuel est différent même du monde de la fin du XXa siècle que seul quelques années séparent.

Faiblesse de l'humanisme devant l'esprit de domination

Les aventuriers qui, pour la première fois, grâce à l'astronomie, ort réussi à contourner l'Afrique pour trouver une nouvelle voie d'accès à l’lnde sans passer par les territoires de l'empire ottoman ont ouvert la voie à la découverte de nouvelles terres où ils plantèrent la bannière, l'ordonnance du roi d'Espagne et de l'Eglise, avant l'arrivée massive des migrants. Ils ont ainsi ouvert une nouvelle page dans l'histoire de la civilisation qui constitue en même temps le point de départ de l'histoire du Nouveau continent.

…..

 




Fondation-Institut kurde de Paris © 2020
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues