La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Le Kurdistan d'Irak, 1918 - 2008


Auteur : Saywan Barzani
Éditeur : L'Harmattan Date & Lieu : 2009, Paris
Préface : Gérard Chaliand MultimediaPages : 294
Traduction : ISBN : 978-2-296-08626-6
Langue : FrançaisFormat : 155x240 mm
Code FIKP : Liv. Fr.Thème : Politique

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Le Kurdistan d'Irak, 1918 - 2008


Le Kurdistan d’Irak, 1918-2008

Saywan Barzani

L’Harmattan


Saywan Barzani est né en 1972, au Kurdistan d'Irak. II appartient à une des grandes familles dirigeantes du pays qui, depuis presque trois siècles, est au coeur du mouvement national kurde de cette région. Ayant fait toutes ses études supérieures en France, en 2005, il obtient avec succès son doctorat en sciences politiques à la Sorbonne. De 2000 à 2007, il a été Haut Représentant du Gouvernement Régional du Kurdistan en France et nommé ambassadeur d'Irak en 2008.


La situation au Kurdistan d'Irak prévaut par son originalité politique et l'intérêt stratégique crucial de son devenir, au regard des événements d'Irak et de tout le Moyen-Orient. Terrain d'affrontement et de guerre d'influence entre les grandes puissances mondiales et régionales, le Kurdistan, à cheval sur le monde arabe et turco-iranien, concentre, dès la fin de la Première Guerre mondiale, les questions majeures qui secouent la région jusqu'à nos jours : conflits de nationalités et de minorités ethniques et religieuses, guerre du pétrole, génocide...
Retraçant 90 ans d'histoire au Kurdistan d'Irak, Saywan Barzani nous livre le portrait d'un pays mal connu en France, et pourtant riche de peuples et d'anciennes cultures. Ayant eu accès à des archives encore totalement inédites, en arabe, en persan, en kurde, sur les relations entre les Kurdes et le régime de Saddam Hussein, les relations diplomatiques et les tractations du mouvement kurde avec les grandes puissances, les origines de la guerre civile et des interventions étrangères au Kurdistan et en Irak, cet ouvrage est un outil essentiel pour comprendre à la fois le passé, le présent et le futur de la Question kurde en Irak, avec une prospective et un ensemble de solutions possibles pour l’avenir de ce pays.



PREFACE

Les ouvrages écrits par ceux qui sont partie prenante d'une réalité politique sont rarement sereins et moins encore soucieux de rigueur. Ce n'est pas le cas avec l'excellent livre de Saywan Barzani qui, comme son nom l'indique, appartient à une illustre famille qui s'est distinguée, des les années quarante du siècle dernier en luttant en Irak et parfois ailleurs pour la cause kurde.

Dans une langue claire et sobre, il remet dans son contexte la question nationale kurde au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Le rapport de forces régionales, la démographie et un retard culturel des élites n'ont pas permis aux Kurdes, en 1920, tandis que se dessine la carte du Moyen-Orient moderne, de déboucher sur l'indépendance. Contrairement aux Turcs, aux Persans, deux sociétés ayant une longue tradition étatique, ou aux Arabes, servis par leur démographie, l'aire importante qu'ils occupent et un mouvement national embryonnaire, mais déjà présent au tournant du 19ème siècle, les Kurdes se retrouvent plus divises après qu'avant la guerre. Jadis partages entre l'Empire ottoman et la Perse, les Kurdes, avec les nouvelles frontières de l'Irak et de la Syrie, le sont désormais entre quatre Etats. En Irak, le mandat britannique est immédiatement contexte, au sud, par les chiites, au nord, par les Kurdes. Aussi les Britanniques assoient-ils leur pouvoir sur la minorité sunnite arabe tout en favorisant la minorité assyrienne (chrétienne) qui paiera cher sa collaboration dans les années trente lorsque l'indépendance est octroyée à l'Irak.

L'insurrection kurde est menée sous l'égide du cheikh Mahmoud. Elle est réprimée par la toute récente Royal Air Force.

Celle-ci avait déjà été utilisée, au lendemain immédiat de la Première Guerre mondiale, en Somalie, contre le « Mad Mollah » et contre les Afghans. La répression aérienne paraissait infiniment économique et s'avérait en effet efficace contre des adversaires concentres. La dispersion de la guérilla, une fois la leçon apprise, servira de parade. T. E. Lawrence le notait déjà (lettre au d. Wavell, 2 mai 1923) : « La tactique de guérilla est, pour la force aérienne, un ratage complet. »

Saywan Barzani esquisse en passant la situation générale des Kurdes qui sont partout réprimés dans l'entre-deux-guerres. Le pacte de Saadabad, en 1937, conclu entre la Turquie qui vient d'écraser la dernière insurrection kurde, celle du Dersim, l'Iran où le chef kurde Simko a été assassiné lors de pourparlers de paix, comme A. R. Ghassemlou, secrétaire général du PDKI le sera à Vienne, en 1989 et l'Irak n'est rien qu'un accord triparti pour s'opposer en commun à toute velléité kurde d'autodétermination.

La partie centrale du livre est consacrée, au lendemain de l'échec de la République de Mahabad, et après le long exil de Mustafa Barzani en Union soviétique, au dernier demi-siècle (1958-2008).

L'exposé factuel est rigoureux. Les jugements sur les dissensions et les divisions entre les partisans de Mustafa Barzani et ceux d'Ibrahim Ahmed et de Jalal Talabani mesurés. On est loin d'un plaidoyer pro domo. C'est surtout un constat sur la période qui est close avec l'effondrement de l'insurrection kurde en Irak en 1975 après les accords d'Alger entre Saddam Hussein et le Shah d'Iran.

La période moins relatée, parce que celle de la traversée du désert des mouvements kurdes d'Irak entre 1975 et 1991, est solidement étayée et marque la montée de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) de Jalal Talabani.

La première guerre contre l'Irak en janvier-mars 1991 modifie de façon inattendue, après la terrible répression de 1988, dont le bombardement à l'arme chimique d'Halabja, la situation des Kurdes en Irak. Celle-ci est d'abord due à la présence de télévisions occidentales qui montrent l'ampleur de l'exode kurde provoqué par les nouvelles exactions des troupes de Saddam Hussein après la cessation des combats avec la coalition dirigée par les Etats-Unis. Sur l'intervention de la France d'abord, puis de la Grande-Bretagne, les Etats-Unis consentent à l'opération Provide comfort qui sanctuarise une partie du Kurdistan d'Irak.

Saywan Barzani décrit remarquablement le processus qui, à travers une lutte fratricide entre les deux partis relatée avec beaucoup de détachement à l'égard des alliances circonstancielles de part et d'autre, mène aux accords de Dayton et au programme Oil for food.

Que la situation politique et économique que les Kurdes ont réussi à créer dans la partie de l'Irak où ils exercent une autonomie de facto et qui s'appelle le Kurdistan d'Irak soit remarquable, tous les observateurs en conviennent. Des institutions ont été mises en place, une reconstruction et au-delà, l'édification d'une toute nouvelle infrastructure routière, scolaire et sanitaire est effective. Tout comme l'effort d'harmoniser les rapports entre les deux partis dont l'alliance est le garant de la paix intérieure.

Dans le difficile processus de construction d'un nouvel Irak dont l'unique certitude est qu'il ne sera plus jamais dirigé par les Arabes sunnites seulement, la situation des Kurdes jusqu’à présent est enviable : ils jouissent de la sécurité et de conditions économiques relativement privilégiées.

Cependant l'avenir reste grevé par la résolution politique de la question de Kirkouk, légitimement revendiquée depuis 1970 par le mouvement national à condition que les droits des minorités soient garantis. Par dessus tout, le caractère enclavé du Kurdistan d'Irak le rend vulnérable aux pressions, sinon aux menaces, de ses voisins dont, au premier chef, la Turquie.

Saywan Barzani sait tout cela et il ne manque pas d'observer que l'équilibre social à l'intérieur même de la région autonome reste le garant de la cohésion. Toute direction doit se préoccuper du mieux être de sa population, tout particulièrement lorsqu'on est entouré de voisins hostiles.

Gérard Chaliand.




Fondation-Institut kurde de Paris © 2021
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues