La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Baas et Islam en Syrie


Auteur : Thomas Pierret
Éditeur : PUF Date & Lieu : 2011, Paris
Préface : Pages : 334
Traduction : ISBN : 978-2-13-058805-4
Langue : FrançaisFormat : 150x215 mm
Code FIKP : Liv. Fra. Pie. Baa. 2140Thème : Général

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Baas et Islam en Syrie

Baas et Islam en Syrie

Thomas Pierret

Puf


Les oulémas sunnites syriens ont été au cœur des transformations sociopolitiques préalables au soulèvement de 2011; ils seront également parmi ceux qui décideront in fine du sort de la dynastie Assad. Cet ouvrage comble un vide majeur en mettant en lumière les acteurs les plus influents d’une scène religieuse particulièrement méconnue. Avec l’éradication des Frères musulmans suite à l’insurrection manquée de 1982, les oulémas deviennent les représentants quasi exclusifs de la mouvance islamique dans le pays. En dépit de la répression, ils profitent de la désaffection du régime baasiste pour accroître patiemment leur influence sociale mais aussi économique et politique. Se met ainsi en place une configuration paradoxale, où un pouvoir de tradition laïque et dominé par des militaires alaouites d’extraction rurale se voit contraint de nouer un partenariat ambigu avec l’élite religieuse urbaine sunnite. Cette ambiguïté sera mise à nu par les événements de 2011, qui démontreront à la fois la robustesse des liens tissés par le régime avec certaines factions cléricales, et l’indépendance qu’ont préservée d’autres réseaux. Entraînant le lecteur dans les mosquées et madrasas syriennes, l’auteur analyse des dynamiques méconnues, comme l’émergence de vastes mouvements éducatifs informels chapeautés par des oulémas mais recrutant dans les facultés séculières, le rôle fondamental des clercs dans le développement des associations de bienfaisance, la défaite historique des savants salafistes face à leurs rivaux traditionalistes ou encore le poids des tribus bédouines au sein de l’élite religieuse alépine. Ce livre constitue donc une lecture indispensable pour qui s’intéresse au présent et à l’avenir de la Syrie.



Thomas Pierret
est arabisant et docteur en Sciences politiques de l'IEP de Paris et de l’Université catholique de Louvain. Il a séjourné à l’Université de Princeton et est actuellement maître de conférences à l’Université d’Édimbourg.

 


Table des Matières


Sommaire


Remerciements / 9
Système de transcription / 11

Introduction / 13
Etat de la question / 18
Délimitation de l’objet / 21
Aspects documentaires, 28 Organisation du livre / 30

Prologue: une institutionnalisation avortée (1946-1979) / 33
Développement institutionnel et modernisation kémaliste (1946-1963) / 34
Révolution baasiste et fin de l’institutionnalisation (1963-1979) / 37

Chapitre premier. L’ère des fondateurs (1920-1979) / 43
La «renaissance du savoir» / 45
La fin des vieilles dynasties savantes / 46
Récits des origines: la figure matricielle de Badr al-Din al-Hassani / 48
Les défis de la modernisation scolaire / 51
Le projet avorté d’un enseignement général confessionnel / 51
La formation des oulémas: enjeux d’une modernisation / 53
Institutionnalisation et réformisme / 56
Les instituts privés, places fortes de la tradition / 61
Portraits / 65
Hassan Habannaka, cheikh frondeur du Midan / 65
Ahmad Kaftaro, mystique et politique / 67
Muhammad al-Nabhan: tribalisme et apocalypse / 69
Coopter la «jeunesse instruite»: les mouvements éducatifs informels / 73
L’ingénieur et la mosquée, 75 Expansion de la «méthode éducative» / 80

Chapitre II. Paysages après la bataille (1979-2007) / 85
Les oulémas dans l’insurrection, 86 Les jamâ'ât, berceau des groupes armés / 88
Séquelles de la répression / 90
Reprise en main du champ religieux: la stratégie de l’«Etat faible» / 92
Le dépérissement de la bureaucratie religieuse / 93
L’ère des «sous-traitants» / 95
Les familles Kaftaro et Farfur, entre soutien officiel et conflits de succession / 96
Émergence politique de Sa’id Ramadan al-Buti / 99
Alep: Bab al-Nayrab à la conquête de la ville / 106
Nouvelles politiques, nouveaux partenaires / 110
Jama'at Zayd: retour en grâce... et en force / 112
Ratib al-Nabulsi, star de la radioprédication / 116
Politiques d’ouverture à Alep: entre vieilles maisons de science et prêcheurs «conscientisés» / 118

Chapitre III. (Re)définir l’orthodoxie face aux réformismes / 125
Expansion et déclin du salafisme / 128
Salafisme et nouvelles élites intellectuelles au milieu du XXC siècle / 129
Les oulémas salafistes sous le Baas? / 131
L’ennemi invisible / 134
Les nouveaux habits de la «vieille orthodoxie» / 136
Le rejet persistant du paradigme réformiste / 136
L’inexpugnable hégémonie du dogme ach’arite / 138
Les révisions défensives du fiqh / 140
Persistance du «madhhabisme» / 140
Wahba al-Zuhayli et le comparatisme juridique / 141
Le renouveau de l’étude du hadith, arme antisalafiste / 143
Le soufisme et ses mécanismes immunitaires / 147
Un pilier de l’orthodoxie sunnite / 148
Morale ou ésotérisme? / 149
La sainteté: baraka, miracles et engagement social / 150
«L’éloquence de l’état spirituel» / 153
Les rituels surérogatoires et le problème de la tariqa / 155
11-Septembre et revanche des soufis / 159
L’internationale antisalafiste / 160
Al-Habib Ali al-Jifri en Syrie: entre tournées triomphales et polémiques / 163
Stratégies réformistes contemporaines / 166
Muhammad Habach: heurs et malheurs de l’œcuménisme / 167
Jawdat Sa’id, le «Ghandi arabe» / 171
Les réformistes politiques, héritiers des Frères musulmans / 172
Priorité à l’ouverture politique / 173
L’héritage salafo-frériste / 176
Entre oulémas et «islamistes indépendants» / 176

Chapitre IV. Le turban et le chéquier:
Économie Politique de l’Elite Religieuse Syrienne / 183
Les origines historiques du «complexe cléricalo-mercantile» / 185
«Renaissance du savoir» et émergence des oulémas commerçants / 186
Naissance et développement du secteur caritatif islamique (1920-1963) / 188
Le retour du libéralisme économique: nouvelles opportunités, nouveaux partenaires / 190
Une renaissance associative / 191
L’empire caritatif de Zayd / 192
Capital social et financement des associations islamiques / 195
Les campagnes électorales, vecteur de rapprochement entre le clergé et le «capilalisme de copinage» / 201
Une éthique économique bourgeoise / 205
Des vertus de l’indépendance, 206 Enrichissez-vous... pour l’amour de Dieu / 209
De la critique du socialisme à l’adoption du capitalisme «islamique» / 211

Chapitre IV. Oulémas et islamistes dans le champ politique / 219
Du Mandat à l'infisal (1930-1963) / 222
Expériences fédératives / 222
L’Association des oulémas et le congrès de 1938 / 223
Les chemins se séparent: la Ligue des oulémas et les Frères musulmans / 225
Interventions publiques / 227
Primauté des thématiques morales et religieuses / 227
Dans les méandres du jeu politique / 231
Premières désillusions / 231
Le clergé face au pragmatisme des Frères musulmans / 232
La République arabe unie (1958-1961): un bref moment d’enthousiasme / 233
Les paradoxes de l'infisal (1961-1963), 235 Sous la férule du Baas (1963-2000) / 237
La crise de 1964: entre islamistes radicaux et baasistes modérés / 237
Face au néo-Baas / 239
La crise de 1973: les oulémas manipulés par les Frères / 241
Insurrection et union sacrée: le Front islamique / 246
Les années 2000: retours manqués des oulémas sur la scène politique / 248
Offensive islamo-libérale (2004-2005) / 248
Suriyya Allah hâmîhâ! (La Syrie, c’est Dieu qui la protège!) / 252
Le grand marchandage du cheikh al-Buti / 253
Le «Printemps islamique» de Damas / 255
La Ligue des oulémas du Bilad al-Cham / 257
La lutte contre les «complots laïcs» / 261
Les réformistes politiques abandonnés à leur sort / 265
Épilogue: réformes et révolution / 273

Conclusion / 287
Bibliographie / 295
Annexes / 317
Index / 323




Fondation-Institut kurde de Paris © 2021
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues