La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Espaces et temps de la nation turque


Auteur :
Éditeur : CNRS Date & Lieu : 1997, Paris
Préface : Pages : 372
Traduction : ISBN : 2-271-05465-6
Langue : FrançaisFormat : 155x240 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Cop. Esp. N° 1094Thème : Linguistique

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Espaces et temps de la nation turque

Espaces et temps de la nation turque

Étienne Copeaux

CNRS

Comment justifie-t-on et légitime-t-on un bouleversement politique et social ? Pourquoi une idéologie cherche-t-elle à s’enraciner dans un passé antique et à transformer les héros médiévaux en annonciateurs du présent ?
A quel rythme et sous quelles formes les idées nouvelles se transforment-elles en présupposés admis sans discussion ? Comment, enfin, la vision de l’histoire établie par le nationalisme est-elle transmise à la jeunesse ?
En prenant pour exemple le cas de la République de Turquie, qui a façonné dans les années 1930 un discours officiel complexe, Étienne Copeaux tente de répondre à ces questions et analyse le processus de formation d’un imaginaire national. Aussi, cet ouvrage, au-delà des lecteurs passionnés par la Turquie et ses voisins, s’adresse à tous ceux qui se préoccupent du détournement de l’histoire par le nationalisme, et s’intéressent au rôle de l’enseignement dans la transmission des idéologies.
Agrégé d’histoire, docteur en géographie historique, Étienne Copeaux est chargé de recherches au CNRS. Il est actuellement pensionnaire à l’Institut français d’études anatoliennes (Istanbul).


Table des Matières


Table des matières

Avertissement / 9
Repères chronologiques / 11
Principales abréviations utilisées / 17
Introduction / 19

Première Partie :
La Redécouverte d’un Passé

Chapitre premier : Un coup d ’État en histoire : la genèse de l’historiographie kémaliste / 33
L’historiographie turquiste avant Mustafa Kemal / 34
L’influence de l’orientalisme occidental / 34
Une conscience turque apportée de l’extérieur / 34
Les stèles de l’Orkhon / 38
L’éveil d’une historiographie turque / 40
Le renouveau historiographique de la fin du XIXe siècle / 41
L’histoire dans l’expression du turquisme / 43
Yusuf Akçura (1876-1935) / 44
Ziya Gökalp (1875-1924) / 45
Zeki Velidi Togan (1890-1970) / 47
Un lieu de synthèse : le Türkiyat Enstitüsü / 48
La rivalité entre Bakou et Ankara / 48
Atatürk et le processus d'idéologisation de l ’histoire / 50
Les conséquences historiographiques des bouleversements de 1919-1922 / 50
La rencontre entre l’anthropologie raciale et le kémalisme / 52
La réorganisation de la recherche historique et l’étatisation de l’histoire / 54
Les « thèses d’histoire » / 58
La « réforme de l’histoire » / 59
Les « Grandes Lignes de l’histoire turque » / 59
La création de la TTTC et les manuels d’histoire de 1931 / 60
Les thèses d’histoire exposées aux collégiens / 61
L’entrée de l’Homme dans l’Histoire / 62
Aperçu général de la grande Histoire et civilisation turque / 62
Le Congrès de 1932 : une régression sur le plan scientifique / 66
La « théorie solaire de la langue » / 70
L’orientalisme turc : autonomie ou tutelle occidentale ? / 72

Chapitre II — Des « thèses d’histoire » à la synthèse turco-islamique / 75
Réaction « humaniste » et contre-réaction « turquiste » / 75
La synthèse turco-islamique et son institutionnalisation / 77
Le Foyer des intellectuels / 78
L’AKDTYK : la « synthèse » officialisée / 81
Un théoricien de la synthèse turco-islamique :
İbrahim Kafesoglu et la « culture nationale » / 85
Une carrière à l’ombre des thèses d’histoire / 86
Les publications d’İbrahim Kafesoglu / 87
L’idéologie de culture nationale / 89
La vision des anciens Turcs / 89
L’idée de domination mondiale / 91
Les Seldjoukides ou l’accomplissement / 92
Le nationalisme turc selon İbrahim Kafesoglu / 93
La question du pantouranisme / 94
Un lieu d’expression de la synthèse turco-islamique : Le TKAE / 95

Chapitre III - Les instances de production du discours historique scolaire / 103
Un aperçu de l’organisation de l’enseignement / 103
Le Talim ve Terbiye Kurulu : un ministère dans le ministère / 103
L’organisation du cursus et le contenu des programmes / 106
Les auteurs / 111
Le monde de l’éducation / 112
Les universitaires / 113

Deuxième Partie :
La Chronographie du Discours Identitaire Turc

Chapitre IV — Les niches idéologiques ou l’expression ouverte du kémalisme / 119
Les buts assignés à l’enseignement de l ’histoire / 119
L’appareil externe des manuels : couvertures et frontispices / 123
L'idéologie dans les introductions des manuels / 126
La grandeur, la fierté, l’orgueil / 127
Mises en garde et vigilance / 131
L’exemple d’un texte introductif de 1986-1992 / 134
Les insertions kémalistes : l’anachronisme dans le récit / 136
Le procédé de l’insertion / 137
Les mentions : l’explicite / 137
Les insertions : l’implicite / 140
Des formes d’irruption du présent dans le récit du passé / 141

Chapitre V - Les événements fondateurs : les Turcs avant l’islam / 145
Les migrations ou l’origine / 146
L’universalité du peuple turc / 147
Les qualités qui ont permis l’exploit / 151
Les stèles de l’Orkhon et l’idéalisation des anciens Turcs / 154
Les monuments / 154
Les stèles dans l’imaginaire politique et culturel / 157
L’Orkhon dans le discours turquiste / 157
Le kémalisme et les stèles de l’Orkhon / 161
Le corpus des citations / 164
Que peut y lire la jeunesse turque ? / 171
La société idéale des Turcs prémusulmans / 173
L’Asie, un mot fondateur et fondamental / 177

Chapitre VI - Les événements fondateurs : les porte-drapeaux de l’islam / 181
Les premiers Etats turcs musulmans : vers la synthèse / 181
L’idée de l’État turc musulman et la justification d’une hégémonie / 183
Le rayonnement religieux et culturel / 187
Malazgirt ou la seconde patrie : la synthèse / 190
L’évolution du récit / 191
La geste / 194
L’islam et la nation turque confondues dans un même combat / 194
La dimension humaine du héros / 197
La portée de l’événement / 199
La dimension religieuse / 199
La seconde patrie / 200
La reconnaissance de l’existence des Turcs par l’Europe et la sauvegarde de l’islam / 202
Justifier la turquification / 204
Malazgirt hors du discours scolaire / 206
Un événement identitaire non kémaliste : la Fetih / 212
À vaincre sans péril / 217
Les causes de l’événement : nécessité « géopolitique » et accomplissement religieux / 219
Situation stratégique / 219
« Le plus grand djihad » / 220
La tolérance turque comme facteur de la Renaissance européenne / 222
L’idée d’empire et de domination mondiale / 224
Conclusion / 228

Troisième Partie : Rivaux et Adversaires

Chapitre VII - L’image des Arabes et de l’islam / 233
Table des matières / 367
L ’islam sans les Turcs : le passé des Arabes / 235
Les Arabes avant l’islam / 236
La Révélation : existe-t-il des marques linguistiques de laïcité ? / 239
Mohammed à Médine : récits de guerres / 246
La rencontre : la conversion et ses causes / 250
Le « proto-islam » turc et la conversion / 251
Omeyyades et Abbassides, Arabes et Turcs / 254
Les services rendus à l’islam / 257
Le regard arabe, miroir des qualités turques / 260
Le déni d’identité / 264
La fin de l’histoire arabe ? / 264
L’Égypte turque sunnite opposée à l’Égypte fatimide chiite / 264
Sous l’empire ottoman : la disparition / 266
1916 : révolution arabe ou trahison ? / 269

Chapitre VIII - Sous la Turquie, l’Anatolie / 275
Les Balkans : un lieu particulier dans l’affect turc / 278
L’arrivée en Roumélie / 278
La perte progressive des Balkans : un processus codifié / 283
La sacralisation du réduit anatolien / 286
Monuments étrangers, toponymes turquisés / 287
L’Anatolie sacralisée par le sang : la bataille des Dardanelles / 289
Comment faire du passé de l 'Anatolie un passé national ? / 293
L’anatolisme / 294
Un avatar de l’anatolisme : La Turquie en Europe de Turgut Ôza / 300
, Hittites, Ioniens, Grecs et Byzantins / 306
Les prédécesseurs des Grecs / 306
La place de la Grèce ancienne dans le récit / 309
Byzance / 316
Le voisin oublié / 317
L’histoire byzantine / 319
Les Arméniens / 322
Avant le « réveil de la mémoire » : une modeste prise en compte
de l’Arménie médiévale / 325
La chute du royaume bagratide et l’indispensable ennemi grec / 325
L’époque des croisades et la petite Arménie / 327
Entre silence et négation : le discours sur la « question arménienne » / 329
Une historiographie polémique / 329
L’apparition de la « question arménienne » dans les manuels
scolaires / 332
Conclusion / 339
Les idéologies qui sous-tendent le discours / 339
Les procédés discursifs utilisés / 342
La représentation des territoires / 343
Le poids des représentations scolaires / 344
Bibliographie / 347
368 Espaces et temps de la nation turque

Index / 361
Index des noms de personnes / 361
Index des notions historiques et des institutions / 363




Fondation-Institut kurde de Paris © 2022
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues