La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Au Printemps Kurde


Auteur : Ahmed Bamarni
Éditeur : Ramsay Date & Lieu : 1999, Paris
Préface : Bernard Kouchner | Danielle Mitterrand Pages : 312
Traduction : ISBN : 2-84114-378-3
Langue : FrançaisFormat : 135x215 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Bam. Pri. N°4116Thème : Général

Présentation Table des Matières Introduction Identité PDF
Au Printemps Kurde


Au Printemps Kurde

Ahmed Bamarni

Ramsay


Héritiers de Saladin et d’une antique civilisation, aux confins du mont Ararat en Turquie et des chaînes Zagros en Iran, sur les bords du Tigre en Irak et en Syrie, à l’orée du deuxième millénaire, les Kurdes vont-ils sauver leur âme ?
La vie d’Ahmed Bamarni, que l’on ne suit pas à pas dans tous ses combats, s’inscrit dans une histoire sanglante qui passe par la chute du shah d’Iran et l’opération Tempête du Désert.
Avec cet itinéraire se dessinent le destin d’un peuple martyrisé et l’ardente épopée des peshmergas, ces combattants de l’impossible. Oubliés du reste du monde, ils sont et veulent rester des Kurdes. Pour préserver leur identité, ils ont tout enduré : familles jetées sur les routes, bombardements chimiques de Saddam Hussein, déportations massives, destruction des villages...
Ce récit, qui tire sa force de son authenticité, se lit comme un roman d’action : on participe aux coups de main les plus audacieux, on déjoue les pièges d’un ennemi acharné, on participe aux tractations politiques secrètes. Et l’on s’accroche à l’espoir de voir triompher la plus élémentaire justice.
Enfin, le lecteur comprend en filigrane les enjeux d’une guerre stratégique, que le procès d’Abdullah Ocalan vient de mettre une fois de plus au premier plan de la scène internationale, rappelant que le Kurdistan est, au cœur du Moyen-Orient, une « poudrière » toujours prête à exploser.



Ahmed Bamarni est né en 1952 dans un village du Kurdistan d’Irak. Engagé dès l’âge de seize ans au sein de la résistance kurde, combattant sur le terrain et interprète des peshmergas auprès de l’opinion publique occidentale, il est contraint de s’exiler en France. Devenu l’un des représentants de l’UPK (Union patriotique du Kurdistan), il est élu en 1992 député au parlement du Kurdistan d’Irak. Il est aujourd’hui représentant de l’UPK à Bruxelles.

 



Fondation-Institut kurde de Paris © 2020
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues