La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

La revolte de Baba Resul


Auteur : A. Yaşar Ocak
Éditeur : Türk Tarih Kurumu Yayınları Date & Lieu : 1989, Ankara
Préface : Pages : 164
Traduction : ISBN : 975-16-0136-3
Langue : FrançaisFormat : 165x235 mm
Code FIKP : Liv. Fre. Oca. Rev. N° 3528Thème : Histoire

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
La revolte de Baba Resul

La revolte de Baba Resul

A. Yaşar Ocak

Türk Tarih Kurumu

La révolte de Baba Resul, qui avait si dangereusement secoué l’Etat Seldjoukide d’Anatolie au milieu du XIII e siècle, n’a cependant pas de répercussion considérable dans les sources de l’époque, exception faite d’une chronique turque rédigée en persan et de deux chroniques chrétiennes (rédigées, l’une en latin, l’autre en syriaque). Certaines chroniques arabes lui donnent très peu de place, alors que d’autres ne la mentionnent même pas, alors qu’elles abondent en renseignements concernant les Seldjoukides d’Anatolie1. Mais malgré cette pauvreté quantitative des sources contemporaines au mouvement, les renseignements donnés par les trois sources mentionnées sont qualitativement assez précieux. Ils nous permettent de retracer cet évènement si important pour l’histoire de l’Etat Seldjoukide d’Anatolie.
D’autre part, on peut trouver des renseignements relativement abondants dans les différentes sources postérieures à la révolte. Celles-ci sont d’autant plus précieuses qu’elles contiennent des renseignements remontant à des sources plus anciennes, mais qui ne nous sont pas parvenues.
Nous allons passer en revue d’abord les sources, (soit contemporaines, soit postérieures), concernant directement la révolte de Baba Resul, ensuite celles qui mentionnent la continuation du mouvement babaï, c’est à dire, les activités des cheiks et des derviches babaïs à la fin du XlIIe et au début du XlVe siècles.
.....



AVANT- PROPOS

Il y a quelques années, juste avant d’avoir choisi notre sujet d’étude nous avons eu la possibilité d’étudier un manuscrit turc du XIVe siècle, Les Menâkib-ul-Kudsïya fi Menâsib-il-Unsiya d’Elvan Çelebi. En étudiant ce manuscrit, nous avons remarqué qu’il contenait de nouveaux renseignements, forts intéressants, au sujet de la Révolte de Baba Resul, qui s’était déroulée à l’époque des Seld-joukides d’Anatolie.

Cet évènement ayant eu une importance considérable dans l’histoire - non seulement politique mais également socio -religieuse- de l’Anatolie, méritait d’être réexaminé. Nous sommes personnellement persuadé qu’il doit être pris comme un point de départ pour l’étude de l’histoire socio-religieuse de la Turquie et pour une meilleure compréhension des mouvements populaires anatoliens et de la formation de l’hétérodoxie musulmane en Anatolie. C est la raison pour laquelle nous avons choisi comme sujet, cette révolte qui s est produite dans la première moitié du XIIIe siècle.

Nous devons cependant reconnaître que la complexité du sujet nous a d’abord quelque peu rebuté et devant 1 insuffisance des sources concernant l’évènement, nous avons éprouvé quelques hésitations à commencer une étude aussi difficile. Mais les encouragements et les aimables incitations de nos maîtres nous ont donné le courage dont nous avions besoin. Si nous avons réussi à apporter une petite contribution à l’étude de cette période embrouillée, ce fut d’abord grâce aux précieux travaux des différents chercheurs éminents, tels F. Köprülü, Claude Cahen, Osman Turan, Irène Mélikoff, etc.

Nous avons tenté dans cette étude de traiter d’abord des causes de la révolté de Baba Resul, et d’identifier le véritable chef du soulèvement. Ensuite, nous avons essayé de faire une analyse des faits, au point de vue politique et socio-religieux autant que nos possibilités nous la permettent. Mais nous tenons à préciser que ce travail est bien loin d’être un travail exhaustif. C’est une tentative cherchant à expliquer ce que représente la révolte de Baba Resül pour l’histoire de l’hétérodoxie turque au XIIIe siècle en Anatolie. Nous espérons que dans l’avenir, de nombreux documents et de nouvelles études, contribueront à mieux élucider ce sujet.

Nous avons préféré, dans le texte, utiliser le système de transcription de l’/riam Ansiklopedisi. Nous avons laissé aux mots arabes, persans et turcs passés en langue française, leur orthographe habituelle, tels sultan, cheik, calife etc. Nous avons ajouté à la fin une arbre généalogique, deux tableaux et deux cartes donnant un aperçu général du mouvement babaï.
Nous tenons, ici, à remercier Monsieur Claude Cahen, pour tous ses précieux conseils, et notamment Madame Irène Mélikoff, pour ses encouragements infinis et toute son aide, et enfin Mademoiselle Catherine P. d’Hauterive, pour avoir bien voulu traduire le texte latin de S. de Saint-Quentin. En outre, nous devons citer particulièrement les noms du regretté Osman Turan et Abdülbâki Gölpinarli à qui nous devons beaucoup de chose.

Strasbourg, 1978
Ahmet Yaşar Ocak



Introduction

I. Sources

La révolte de Baba Resul, qui avait si dangereusement secoué l’Etat Seldjoukide d’Anatolie au milieu du XIII e siècle, n’a cependant pas de répercussion considérable dans les sources de l’époque, exception faite d’une chronique turque rédigée en persan et de deux chroniques chrétiennes (rédigées, l’une en latin, l’autre en syriaque). Certaines chroniques arabes lui donnent très peu de place, alors que d’autres ne la mentionnent même pas, alors qu’elles abondent en renseignements concernant les Seldjoukides d’Anatolie1. Mais malgré cette pauvreté quantitative des sources contemporaines au mouvement, les renseignements donnés par les trois sources mentionnées sont qualitativement assez précieux. Ils nous permettent de retracer cet évènement si important pour l’histoire de l’Etat Seldjoukide d’Anatolie.

D’autre part, on peut trouver des renseignements relativement abondants dans les différentes sources postérieures à la révolte. Celles-ci sont d’autant plus précieuses qu’elles contiennent des renseignements remontant à des sources plus anciennes, mais qui ne nous sont pas parvenues.

Nous allons passer en revue d’abord les sources, (soit contemporaines, soit postérieures), concernant directement la révolte de Baba Resul, ensuite celles qui mentionnent la continuation du mouvement babaï, c’est à dire, les activités des cheiks et des derviches babaïs à la fin du XlIIe et au début du XlVe siècles.

A. Sources de la Revolte de Baba Resul:
a. Sources contemporaines:
I Ibn Bîbî (Nàsr’ud-Din Hüseyn b. Muhammed b. Ali al Ca’farï) —al-Avàmir'ul- Alàïya fi’l-Umür’il-
Alàïya:

L’auteur, connu plutôt sous le nom d’Ibn Bibi à cause de sa mère astrologue (muneccime), était d’origine iranienne. Il provenait d’une famille émigrée …

1 Parmi ces chroniques arabes contemporaines qui ne parlent pas de la révolte des Babais, on peut citer Bug yal’ut-Taleb fî Târïh’i Haleb, de Kemâl’ud Dïn ibn al-Adïm (1262), (éd. E. Blochet, Paris 1900), ÂïZâb’ur-RavzaZéyn de Kâdi Abu Çâma (1267) (Le Caire 1871-75, 2 volumes) et al-Âlàk’ul-Hatïra d’Ibn Çeddâd (1285) (éd. Sami ad-Dahhan, Damas 1963, 2e édition).




Fondation-Institut kurde de Paris © 2020
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues