La bibliothèque numérique kurde (BNK)
Retour au resultats
Imprimer cette page

Etudes Kurdes Hs 2. Saladin et les Kurdes


Auteur : Boris James
Éditeur : FIKP & l'Harmattan Date & Lieu : 2006, Paris
Préface : Boris James Pages : 228
Traduction : ISBN : 2-296-00105-X
Langue : FrançaisFormat : 135x210 mm
Code FIKP : Liv. Fra. 4445 Thème : Histoire

Présentation
Table des Matières Introduction Identité PDF
Etudes Kurdes Hs 2. Saladin et les Kurdes


Etudes kurdes
Saladin et les Kurdes


une histoire commune

En 1169 un émir kurde de l’armée de Syrie, Saladin, succéda à son oncle à la tête du vizirat d’Egypte qu’il venait juste de conquérir. Il devint le sultan le plus célèbre de l’Islam par la reconquête sur les Francs de la ville de Jérusalem. Il assura la pérennité d’une dynastie familiale du Yémen à l’Egypte et de la Syrie à la Haute- Mésopotamie. De son intronisation au vizirat égyptien à sa mort en 589/1193, Saladin, est assisté par des personnages d’origines diverses (Turcs, Arabes, Kurdes, Iraniens). Parmi eux les Kurdes constituent un important groupe présent non seulement au sein de l’Etat ayyoubide, mais aussi dans toutes les sphères sociales des villes de Syrie Palestine et de la Djézireh. Qui étaient les Kurdes du temps de Saladin ? Comment étaient-ils perçus par les auteurs arabo-musulmans ? Quel fut leur rôle sous le règne de Saladin ? Leurs relations avec les autres groupes ? D’où venaient-ils ? Quel rapports entretenaient-ils avec leur territoire d’origine ? Comment replacer leur engagement auprès de Saladin dans une histoire médiévale des Kurdes ?


Table des Matières

Table des matières

Présentation / 5
Remerciements / 11

PREMIÈRE PARTIE
Saladin et les Kurdes, une histoire commune / 13I
- Les régions et les villes habitées par les Kurdes à la veille de l’avènement de la dynastie ayyoubide / 14
A) Kurdistân, Zûzân al-Akrâd / 15
B) Une carte du « territoire tribal des Kurdes » / 18
C) Migrations / 24
II- Les tribus : le terreau de l’Etat ayyoubide / 27
A) Les Bashnawiyya / 24
B) Le cas particulier des Shahrazûrî / 30
C) Les Humaydiyya / 33
D) Les Zarzâriyya / 37
E) Les Hakkâriyya / 37
F) Les Hadhbâniyya / 44

DEUXIÈME PARTIE
Image, « définition » et identité des Kurdes au Moyen-Âge ;le croisement des notions / 55
I- Réflexions sur l’usage d’un mot / 55
A) La notion ethnographique / 57
B) L’émergence des représentations sociales / 63
II- Des représentations sociales à l’esquisse du groupe / 68
A) Les représentations sociales : la place assignée aux Kurdes / 68
B) Les « stratégies ethniques »,évolution/modulation des représentations / 78
C) Les critères de la « kurdité » / 90
III- Identifier les Kurdes / 101

TROISIÈME PARTIE
Le rôle des Kurdes sous le règne de Saladin / 109
I- L’institution militaire et les Kurdes / 112
A) Controverse sur la composition de l’armée ayyoubide / 113
B ) L’engagement des troupes kurdes de base / 117
1- Les battâlûn et le pillage / 119
2- L’organisation tribale / 121
3- Les troupes attachées aux souverains éponymes, les mamelouks et les Kurdes / 130
C ) Les Turcs et leurs relations avec les Kurdes / 138
D) L’influence des Kurdes au sein de l’armée de Saladin / 148
1-Discriminations envers les Kurdes…? / 148
2-Les émirs kurdes : considérations générales / 150
3-Les principales figures kurdes, dans l’armée de Saladin / 153
II- Le second pouvoir, l’élite juridico-politique civile / 174

Conclusion / 185

Bibliographie / 199

Annexes / 211

Sources pour une étude sur les Kurdes dans l’éliteurbaine sous le règne de Saladin / 211
Quelques personnages kurdes encore mal identifiés du temps de Saladin / 214
Abréviations / 219




Fondation-Institut kurde de Paris © 2019
BIBLIOTHEQUE
Informations pratiques
Informations légales
PROJET
Historique
Partenaires
LISTE
Thèmes
Auteurs
Éditeurs
Langues
Revues